13 novembre 2014

  Toulon Gravure par Gustave Doré 1880    Esope, La Fontaine nous vantent tous deux au travers de leur fable sur le rat de ville et le rat des champs (ou le rat des champs et le rat de maison), les bonheurs combien plus calmes et simples d'une vie rustique des champs à celle d'une vie citadine qui est plus riche mais si inquiétante !Il y a eu 68 qui à sa façon a voulu créer sa propre fable sur l'attrait de la vie à la campagne en tentant de réaliser ses rêves du retour aux sources et vivre dans des fermes... [Lire la suite]
Posté par angedra à 11:38 - Commentaires [6] - Permalien [#]

07 novembre 2014

DEVOIR A MA MEMOIRE DE NOVEMBRE...

    « Sans mémoire, il ne peut y avoir d'identité, d'autant que je considère que l'identité remonte bien plus loin dans le temps que notre propre naissance.» Anselm Kiefer. (artiste)   Ma mémoire est bien fidèle à cette enfance lumineuse ainsi qu'à sa suite plus sombre, et c'est sans doute pour cela que je connais mon identité et que j'ai pu continuer à l'enrichir et l'embellir sans reniement.Pourtant même si ma vie s'est trouvée modifiée par d'autres sans m'en donner le choix, la colère, la peur, la mort, les... [Lire la suite]
Posté par angedra à 10:44 - Commentaires [14] - Permalien [#]
02 novembre 2014

Pas sérieux

  Au cours de mes balades durant ces belles vacances scolaires, j'ai aimé les rires et les discussions des nombreux enfants qui profitent des jardins et des plages. Un mot entendu m'a fait sourire : poubelle. Ce mot dit avec une petite mou de mécontentement cinglait l'autre qui semblait avoir commis l'irréparable !! L'irréparable chez les jeunes enfants n'étant qu'une petite dispute de jeu ou une préférence pour un autre compagnon.Avec ce simple mot, le rejet était rapide, évident et sans cris.J'imagine combien de fois nous... [Lire la suite]
Posté par angedra à 10:46 - Commentaires [18] - Permalien [#]
27 octobre 2014

LES DESSOUS ET LES DESSUS D'UNE NUIT...

  Octobre se termine et voici le moment de ressortir ma couette qui était en dormance depuis le printemps. La modification des températures m'amène chaque année à ces deux périodes : la mise au placard de la couette puis à la ressortir. Je ne vous cache pas que la première période qui annonce le printemps est ma favorite, mais puisque nous arrivons à celle qui demande la douceur du duvet, sortons notre couette.Cette première nuit sous mon nuage de plumes, n'a pas été si doux.Finalement mon sommeil fut agité par cet édredon que... [Lire la suite]
Posté par angedra à 12:24 - Commentaires [23] - Permalien [#]
24 octobre 2014

PARTAGER

    Il y a des gens qui n'auraient jamais été amoureux s'ils n'avaient jamais entendu parler de l'amour. Maxime de La Rochefoucauld   Comment partager si nous ne nous parlons pas. Nous pouvons parler avec nos mots bien entendu, mais le plus souvent ce sont nos yeux qui parlent pour nous. Dimanche dernier j'ai eu le plaisir, comme je l'ai dit dans mon précédent billet, de passer la journée dans un charmant village ensoleillé de mon coin de Provence : "Cotignac". Il y avait foule et l'ambiance était joyeuse, les... [Lire la suite]
Posté par angedra à 13:39 - Commentaires [16] - Permalien [#]
21 octobre 2014

OCTOBRE

  Octobre m'a déjà offert de belles surprises et même si de guerre lasse il finira par céder la place à l'automne qui n'a pas ma préférence, je dois lui reconnaître une belle flamboyance !   La plage et son sable chaud m'ont été offerts pour de longues errances rêveuses lors d'agréables journées allongées au bord de la mer.Les flots eux-mêmes ont su me tenter à venir m'y tremper afin de retenir dans ma mémoire le goût du sel sur ma peau pour attendre le printemps prochain.La nonchalance de l'été se traîne partout,... [Lire la suite]
Posté par angedra à 11:22 - Commentaires [16] - Permalien [#]

11 octobre 2014

ENFANCE

Rien de plus beau que le visage d'un enfant encore dans l'âge de l'innocence. Le regarder, écouter son souffle léger lorsqu'il s'endort après lui avoir chantonné une berceuse que nous inventons chaque soir pour lui. Peu importe que les mots que nous inventons ne forment pas vraiment de phrases, il n'entend que notre amour pour lui au travers de nos "bébé d'amour", "mon petit coeur", "mon ange", "je t'aime"...Mais en tant que mamie j'ai eu une double chance ! Ce n'est pas un mais deux bébés que j'ai eu en cadeaux grâce à mes... [Lire la suite]
Posté par angedra à 10:30 - Commentaires [22] - Permalien [#]
09 octobre 2014

J'aime la crème fouettée...

    ""La vie n'est que de l'ennui ou de la crème fouettée"" Voltaire A nous de choisir la crème fouettée et de prendre la vie malgré toutes ses ruses et ses précipices comme un grand éclat de rire. Ce rire qui selon la définition de Dante : ""Et qu'est-ce que le rire, sinon étincellement du plaisir de l'âme, c'est-à-dire une clarté apparaissante au dehors selon ce qui se passe au dedans.""   Lorsqu'on a la chance de trouver la personne qui comble notre coeur, nos attentes, nos désirs, c'est comme si l'on... [Lire la suite]
Posté par angedra à 10:58 - Commentaires [12] - Permalien [#]
03 octobre 2014

MERCI

    L'homme est un être parait-il bien moins complexe que la femme, et il est habituel de dire que l'homme et la femme ne parlent pas le même langage d'où une grande incapacité à se comprendre. Pas vraiment exact !Moi j'ai toujours trouvé émouvants les hommes que j'ai connus. Ils avaient des caractères forts et aucun besoin de prouver quoi que ce soit et particulièrement face à une femme. J'ai aimé ce côté protecteur voulant me préserver des difficultés et des risques de la vie. Ce côté preux chevalier m'a toujours... [Lire la suite]
Posté par angedra à 11:53 - Commentaires [20] - Permalien [#]
26 septembre 2014

QUELQUES POINTS... DE ROSES

  Quelques points tissés de fils et de rubans pour voir éclore des bouquets de roses et autres fleurs qui garderont en souvenir de l'oiseau bleu envolé juste quelques duvets et plumes.     L'oiseau s'est posé sur une branche pour picorer quelques baies rouges. Les fleurs des champs, coquelicots, bleuets et marguerites oscillent sous la brise du matin fêtant le renouveau de la nature. L'oiseau bleu lance de stridentes vocalises scandant la danse des blonds épis de blé.     L'aiguillée s'égare... [Lire la suite]
Posté par angedra à 15:25 - Commentaires [13] - Permalien [#]