Capture d’écran 2019-04-26 à 17
 

Porquerolles

 

Suite à une discussion entre mon frère et moi, le sujet étant l'amour que nous portons à notre région, chacun recherchant ses coups de coeurs, quelques jours plus tard mon frère m'envoya un petit résumé de ces sites que nous apprécions tant.

Aujourd'hui je laisse donc la parole à mon frère qui vous présente ce que nous désignons tous les deux par "Les plus beaux sites du monde".

♥️🔆♥️🔆♥️🔆

Pour vous parler des plus beaux sites du monde, il suffit de prendre la voiture, une paire de bonnes chaussures, une navette maritime et un tuba avec des palmes.

Pas d’avion ni de transatlantique seulement une bouteille d’eau et une paire de lunettes de soleil. 

Et oui pas besoin de faire le tour du monde pour admirer les plus belles plages, calanques et rades. 

Nul besoin d’un atlas pour rechercher un parc national, un département vert. 

La région ou je vis entre mer et montagne, soleil et mistral possède des atouts extraordinaires. 

Si le chant des cigales incommodent parfois les touristes il est de loin préférable au stress de nos amis vacanciers. Avec un verre de pastis, son anchoïade, une bouillabaisse accompagnée d’un verre de rosé de Bandol et après la fameuse sieste une partie de pétanque, la vie devient comme le ciel, bleu azur. 

L’hiver les senteurs des mimosas dans les roches rouges du massif des maures ou l’été dans la garrigue les effluves de thym et de romarin donnent le ton de la douceur de vivre du sud de la Méditerranée. 

Après Paris, le Var reste le département le plus touristique de France, et Toulon une des villes les plus ensoleillées de l’hexagone. 

N’oublions pas Sanary et son marché primé à la télévision, ou Gilbert Becaud chantant le marché de Toulon du cours Lafayette. 

Le gendarme Cruchot n’est plus à Saint Tropez mais le charme du village reste le même avec à ses cotés Port Grimaud, magnifique cité lacustre. 

Collobrieres et ses châtaignes, Solliès et ses figues primées et reconnues les meilleures au monde. 

Les gorges du Verdon rafraichissantes à la belle saison offrent un paysage fabuleux entre lacs, canyons et falaises. 

Il suffit qu’un internaute envoie une photo des sources de l’Huveaune près de Nans-les-Pins pour qu’immédiatement une marée humaine envahisse le site, il est vrai idyllique.

Capture d’écran 2019-04-26 à 17

L'Huveaune

 

Non ce n’est pas une galéjade et je vais vous le prouver en vous parlant de quelques sites prestigieux.

 

 

Calanque d’En-Vau. 

Entre Cassis et Marseille parmi toutes les calanques réputées la calanque d’En-Vau vient d’être décernée plus belle calanque au monde. 

Une plage de galets surmontée par de hautes falaises non loin du camp militaire de Carpiagne ou j’ai effectué mon service militaire. 

Pour accéder à ce site exceptionnel il faut prendre la route qui passe par la forêt de la Gardiole. 

La vue du belvédère d’En-Vau est une offrande de la nature, nous sommes non loin de la route des Crêtes qui nous mène tout droit sur Cassis et son charme inimitable. 

Tout aussi déroutante, la vision par la brèche de Castelvieil permet d’affirmer que le paradis existe, nous sommes face au cap Canaille. 

Voisine de la calanque de Port Miou, il n’est pas rare de voir des dauphins surveillants les baigneurs, mais plus surprenant des sangliers guère sauvages se baigner dans la grande bleue. 

Admirer le lever du soleil dans cet endroit idyllique nous rapproche de l’Eden.

 

Capture d’écran 2019-04-26 à 16

 

 

La rade de Toulon. 

Toulon possède la plus belle rade d’Europe et sa vue au sommet du Faron a de quoi subjuguer le simple mortel. 

Dame nature ne s’est pas trompée en sculptant une rade magnifique au pied du mont Faron et son zoo, un des cinq monts toulonnais avec le Baou, le Coudon, le Gros Cerveau et le Mont Caume qui culmine à 801 mètres. 

Vauban en son temps l’avait déjà nommée plus belle rade d’Europe mais avec son téléphérique qui nous mène tout droit au sommet d’un mont de calcaire blanc, la vue devient majestueuse, un panorama de rêve. 

La Seyne et le cap Sicié prolongés par la belle presqu’ile de Saint Mandrier ferment à l’ouest la rade. 

La petite rade abrite des criques, ports et corniche: port Manteau, corniche de Tamaris, La grande rade accueille les plages du Mourillon, les anses de Méjean et Magaud. 

N’oublions pas le port de guerre situé dans l’arsenal ville dans la ville, principale base navale de la Méditerranée depuis l’antiquité. Une de ses darses abrite notre porte avion nucléaire et sa force d’action navale composée d’une trentaine de bâtiments.

 

Capture d’écran 2019-04-26 à 16

 

 

 

Plage de l’Almanarre.

D’après une étude américaine publiée dans le New York Times, nous possédons une des plus belles plages au monde située sur la route de la presqu’ile de Giens, la plage de l’Almanarre. 

Cette longue plage de sable de cinq kilomètres, idéale pour les fans du sport de voile qui longe la route du sel ou l’on peut admirer des flamands roses sur les anciens marais salins. 

Au bout de ces dunes nous arrivons sur la presqu’ile de Giens. 

Superbe et sauvage, sable blanc, spot idéal de funboard avec un mistral soufflant régulièrement, familles et sportifs peuvent admirer le bleu limpide de son eau chauffée par un soleil présent toute l’année.

 

Capture d’écran 2019-04-26 à 16

 

Parc national de Port Cros.

Un site à ne manquer pour rien au monde, sa beauté terrestre n’a d’égale que dans la profondeur de son eau limpide véritable havre de paix pour la faune sous marine. 

Nous sommes au coeur de la Méditerranée intemporelle, bancs de poissons frôlant les baigneurs, oiseaux rares et magnifiques nichant au creux des falaises, maquis possédant des espèces endémiques, grands herbiers de posidonie, le décor est planté. 

L’impression d’être seul au monde, pourtant nous côtoyons dauphins et baleines dans un havre de paix. 

Nous sommes au centre des iles d’or, Porquerolles et l’ile du Levant. J’ose le dire le paradis commence ici.

 

Capture d’écran 2019-04-26 à 16

 

 

Le Var Forestier. 

Second département le plus boisé de France métropolitaine derrière les Landes, l’arrière pays est un poumon pour l’ensemble de la région. 

La Sainte Baume ou l’on pratiquait jadis des rites barbares, massif religieux par la suite avec une flore et une faune bien particulières entre mer et Alpes. 

Les Maures avec le chêne liège, le châtaignier, l’Arbousier sur ses flancs est en fait une petite chaine de montagnes. 

L’Esterel massif volcanique arraché à l’Afrique et dont une partie formera la Corse à l’ère tertiaire. Terre de fécondité selon la légende avec sa roche pourpre. 

Le plateau de Canjuers, un des plus grands bassins d’eau souterraine d’Europe, lieu de spéléologie ou on notera la présence du loup. 

Les monts Toulonnais, mont Caume, mont Coudon, mont Faron, Baou de Quatre Ouro, mont Combe, Gros Cerveau et massif du Cap Sicié s’étendent sur une vingtaine de kilomètres entre Bandol et La Valette-du-Var. 

Le haut Var avec les Gorges du Verdon, ses lacs: Esparron, Quinson, Sainte Croix, la cascade de Sillans est la pour rafraichir l’ensemble du département. 

Le centre Var, la Provence Verte du département avec ses villages à visiter absolument, Camps la source, Carcés et son barrage, Cotignac etc...

 

Capture d’écran 2019-04-26 à 16