coeur lilas

 

AVRIL et son parfum de lilas, me ramène chaque année à ce beau souvenir : la première naissance dans ma fratrie. Une petite princesse arrivait dans notre famille. Notre petite nièce était arrivée comme cette si belle fleur parfumée aux teintes si douces qu'est le lilas.

La chambre de la maternité où ma soeur nous présentait "notre" merveille était envahie de bouquets de lilas. Le jardin semblait s'être déplacé pour entourer dès sa naissance ce petit être blond dans un halo de doux parfum.

Comment ne pas penser à ce jour à chaque renouveau du printemps qui s'annonce par la floraison de ces arbustes. Aux yeux bleus de ma nièce, lorsque je cueille ce même bleu que je retrouve dans ces lourdes grappes de fleurs dès l'apparition du printemps !

Cette année le lilas a été bien en avance, le printemps lui même semblait très pressé de venir nous faire signe. Pas étonnant donc que les jardins se soient mis à embaumer et nous donner des matins parfumés, d'autant que le jasmin ne voulant pas être de reste est vite venu le rejoindre pour nous redonner le goût d'attendre l'arrivée de la lune, sous ses petites étoiles  blanches enivrantes.

Après tout, il est normal que des étoiles accompagnent la fleur qui a accueillit la naissance d'une princesse, n'est-ce pas !

Lilas, jasmin, des parfums qui annoncent le renouveau de la vie. La beauté qui se réveille après un sommeil, pas toujours très long dans notre Sud je dois le reconnaître, mais tout de même le réveil de la nature m'émerveille chaque année.

Cette belle fête de Pâques vient également couronner cette belle saison par sa signification qui est la célébration de la résurrection.

La vie est là, invisible, endormie, qui attend la sève du printemps pour revenir nous enchanter et nous émerveiller chaque année.

Pourtant, depuis sept ans aujourd'hui, notre fleur ne refleurit plus.

Oui, son prénom signifie fleur !

Moi qui la connaît, je peux vous dire qu'aucun autre prénom n'aurait pu mieux lui convenir.

Florence aurait pu être créé pour elle.

Elle faisait résonner son rire comme une déclaration d'amour à la vie et nous ne pouvions qu'y répondre nous aussi par notre amour.

J'enroulais ses boucles blondes autour de mes doigts et j'avais l'impression d'avoir un joli petit ange contre moi.

La moindre petite attention qu'elle recevait, elle vous sautait dans les bras pour vous couvrir de baisers.

Il y eut d'autres naissances ensuite… mais ce fut la seule fille.

Les printemps se sont succédés jusqu'à ce qu'elle aussi ait le bonheur d'avoir à son tour une petite princesse. La vie aime parfois vous faire de belles surprises, et cette surprise ce fut cette petit fille qui est la copie conforme de sa mère.

Cette petite fille allait sur ses sept ans lorsque sa maman un 18 avril ne s'est pas réveillée.

Le printemps fait parfois des erreurs et oublie de réveiller ses plus belles fleurs.

 

lilas