IMG_3620

 

Les repas et apéritifs étant encore plus souvent d'actualité au cours de la belle saison, aujourd'hui je mets mon tablier de cuisine pour vous donner deux de mes petites recettes qui peuvent se déguster aussi bien chaudes que froides. Selon les goûts et l'opportunité vous choisirez.

 

IMG_3634

 

Pour l'apéritif je vous propose des mini boulettes de viande aux amandes.

Je choisis la même quantité de viande de boeuf hachée que de poudre d'amandes. Je mélange les deux. Là, j'ai mis 300 g de chaque ingrédient.

Je fais revenir sans colorer un oignon dans un peu d'huile, que je transvase ensuite dans mon saladier où se trouve mon premier mélange.

J'ajoute du sel et du poivre (facultatif), du persil haché, un oeuf.

Malaxez le tout, puis former des petites boulettes en faisant rouler entre vos mains un petit tas de farce.

Vous pouvez pour faciliter cette étape, mettre un tout petit peu de farine dans vos mains pour mieux former une bille de viande, mais très peu.

Mettre vos boulettes à rôtir dans un peu d'huile chaude.

Les faire bien dorer en les tournant.

Les servir chaudes, tièdes ou froides selon … avec quelques amandes entières en décoration.

IMG_3635

 

Ma deuxième recette concerne un légume que j'apprécie énormément et dans différentes préparations, j'ai nommé "l'aubergine" !

Recette des aubergines de l'Imam Bayildi. J'ai découvert cette recette lors d'un voyage en Turquie et bien que plusieurs versions existent maintenant sur le net, j'ai toujours gardé ma recette que j'ai tout de même "dégraissée" à ma façon. A l'origine les aubergines sont "confites" dans l'huile d'olive. Elles cuisent dans un plat au four avec une grande quantité d'huile. Le résultat est délicieux mais peu de personnes aujourd'hui acceptent de manger un plat avec autant d'huile. Je l'ai donc bien allégé côté huile.

Laver, puis couper les aubergines en deux dans le sens de la longueur.

IMG_3633

IMG_3636

Faire des croisillons dans la chaires sans percer la peau.

Les passer au four "à sec". Puis les sortir et ôter la chaire, toujours sans abimer les peaux qui doivent servir de récipient.

Dans une poêle mettre de l'huile d'olive et faire revenir pour 7 ou 8 aubergines, deux oignons et 2 gousses d'ail émincés finement. Puis ajouter la chaire des aubergines, des épices (cannelle, paprika, thym), sel, poivre.

Ajouter la chaire de 4 tomates mures. Personnellement je pratique le système appris par mes amis de Grèce pour éviter de peler les tomates : il suffit de couper les tomates en deux et de les râper sur une râpe à fromage côté gros trous. 

Remuez bien le tout, puis éteindre le feu et ajouter les pignons, les raisons secs (bien gonflés) et le persil haché.

Mélangez puis remplir les coques d'aubergines dans lesquelles vous avez laissé un peu de chaire pour qu'elles servent de coupes.

Disposez les aubergines dans un plat à four dans lequel vous aurez versé de l'huile d'olive. Mettre à cuire à 160/180° dans un four chaud pour 40 mn.

Décorer avec quelques pignons supplémentaires et dégustez.

Personnellement, selon les invités, je ne mets que des pignons sans les raisins secs… le doux/salé ne plait pas à tout le monde… mais je peux vous assurer que mes aubergines ont toujours eu un grand succès.

IMG_3637

IMG_3638

IMG_3639

 

Il n'y a pas de viande hachée dans cette recette. Il existe une autre recette turque avec de la viande, mais pas pour celle-ci.

Bien sûr, ma recette diffère de l'originale ne serait-ce que par la "petite" quantité d'huile que j'utilise, même si il faut tout de même ne pas hésiter à bien arroser la farce d'aubergine, puis à en mettre au fond du plat.

Nous avons dégusté ce plat tiède dimanche dernier et même froid pour certains, et il a fait l'unanimité des convives.

IMG_3621

 

Très beau week-end à tou(s)tes.