31 janvier 2014

ECRITURE

 

Il fut un temps où j'aimais entendre crisser la plume de mon stylo sur les pages de mes cahiers. Ces cahiers que je remplissais d'une belle écriture appliquée pour la première page, mais vite mon écriture se faisait un peu moins déliée prise par ces mots que mon imagination voulaient jeter sur la page blanche.

 

Image 11

A chaque fois que ce besoin d'écriture me prenait un petit rituel commençait. Choisir le stylo-plume, puis ce choix étant fait vérifier soit le réservoir d'encre, soit la cartouche d'encre. Bien nettoyer la plume et la laisser devenir le lien entre mon imagination et ces feuilles de papier qui se recouvraient de mes signes bleus. Sous mes yeux je voyais défiler cet assemblage de mots qui tentaient de traduire au plus près mes émotions, mes pensées, mes rêves. Les feuillets se remplissaient en même temps que l'odeur de l'encre se faisait plus forte. 

 

Image 74

 

Le plaisir d'écrire faisait appel à plusieurs sens dont le toucher et l'odorat n'étaient pas des moindres.

11293157-un-vieux-livre-avec-une-plume-et-l-39-encrier-plein-d-39-encre 

 

Depuis quelques années maintenant j'ai abandonné le stylo-plume et même le stylo bille. Je suis passé de cet outil allongé, qui peut être si beau, si raffiné, qui ne demande que l'aide d'une main pour se mettre à notre service, au clavier de l'ordinateur.

Je continue de m'efforcer d'exprimer et de matérialiser par l'écriture ces moments d'émotions qui me traversent en tapotant sur les touches de mon clavier. Vous dire que le plaisir est le même, non. La sensualité de l'encre et du papier ne peuvent se comparer. Mais je dois reconnaître que si l'émotion tactile de l'écriture n'est pas la même, la facilité d'emploi est bien supérieur au cahier. Plus de ratures, de lignes rayées, plus de livres à mes côtés lorsqu'un doute m'assaille pour un mot, tout est là sous mes yeux. Il me suffit d'une touche et j'obtiens ma réponse,ou bien j'efface.

 

Plume-ecrivain

Mais qu'importe le support que nous choisissons pour laisser couler notre ressenti, le principal étant de se laisser aller à l'écriture le reste n'est qu'une affaire de choix, de possibilité.

Ecrire est une façon de donner vie à son imagination, de se donner la capacité de se voir, d'élargir notre liberté.

 

une_rose_un_livre_pour_la_sant_jordi__photo_jlm_7447_

 

Nous pouvons écrire simplement des émotions qui découlent tantôt d'expériences déplaisantes, tantôt d'un vécu heureux.

Le plus important étant de faire sortir ce que nous avons en nous. L'écriture peut libérer, apaiser,  donner un but, permettre de laisser un souvenir.

 

A chacun son besoin d'écriture, à chacun son choix de support, à chacun le style d'écrits. Mais que vous choisissiez de vous raconter sous forme de journal intime, de cahier de bord, d'agenda, de conte, ou roman, le plaisir sera là. Ensuite ! A vous de choisir de vous lire, de vous faire lire, de supprimer ou de vous en servir comme moyen de communiquer des petits morceaux de votre vie à quelqu'un d'autre...

 

 

 4791556-petales-de-rose-plus-vieux-ages-de-livre-sur-fond-rouge

 

39f9931b

Posté par angedra à - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur ECRITURE

  • Je n'avais pas vu ce billet écrit hier, Agapante ! moi je suis comme toi, j'ai adoré écrire avec des stylos plume et avec plusieurs encres de couleur..Ma préférée était l'encre couleur verte des mers du sud...J'ai conservé soigneusement mes stylos dans de jolies boites qui sont sur mon bureau, je les ouvre parfois et je les regarde avec nostalgie...
    mais je continue à remplir pleins de petits carnets au stylo feutre car ça va plus vite...
    Bonne soirée..Bisous

    Posté par valerie-anne40, 01 février 2014 à 16:14 | | Répondre
    • Comme beaucoup d'amies qui ont des blogs, nous aimons écrire et tout comme toi j'adore en plus de mes notes dans mes dossiers ordinateurs, avoir également des carnets.
      Je craque souvent pour de nouveaux carnets .... fleuris ou bien avec des citations.... pour le plaisir d'en avoir toujours un dans mon sac ou à côté de l'ordinateur.
      Remplissons donc nos petits carnets avec toujours autant de plaisir que celui que nous savourons lorsque nous écrivons nos billets.
      Très belle soirée. Bisous.

      Posté par angedra, 03 février 2014 à 17:13 | | Répondre
  • bonsoir Agapante!, les paroles s'envolent les écrits restent !, je suis comme toi, je préfère le clavier de l'ordi , et si on ne sait pas un mot ou une traduction, les fonctions sont là pour nous faciliter la vie !, je suis sûre que beaucoup d"écrivains choisissent cette formule et ont mis aux oubliettes plumes et cahiers ! , à bientôt pour encore de belles histoires vraies ou crées , bises /Mary ♥

    Posté par Marycoeur, 01 février 2014 à 18:37 | | Répondre
  • Oui, Marycoeur, les plumes sont aux oubliettes chez moi aussi... mais j'ai tout de même toujours avec un stylo et un carnet sur moi.
    J'ai tenté de prendre des notes sur mon téléphone portable.... mais je suis revenue à un carnet dans mon sac.
    Lorsque je me balade ou que je contemple la mer, j'ai parfois envie de noter quelques émotions, des idées.... hop ! je "dégaine" tout de suite mes outils et me voilà à écrire, écrire.....
    Merci de me suivre ainsi dans mes histoires réelles ou imaginaires.
    Bises et belle soirée.

    Posté par angedra, 03 février 2014 à 17:17 | | Répondre
  • Ah ECRITURE ! quand tu nous prends, quand tu nous tiens .........bises. Lauriza

    Posté par leslunettesroses, 04 février 2014 à 16:28 | | Répondre
Nouveau commentaire